jeudi, mai 03, 2007

Pamphlet (ou : "Allez donc me chercher une caisse à savon")

D'aucuns habitant un bunker souterrain sans contact avec le monde extérieur ou étant morts ignoreront peut être l'existence de "2007 : Le Débat" hier soir sur beaucoup de chaînes de télévision.
Ce blog n'a jamais eu de pétentions et encore moins de vocations politiques (encore heureux) mais décidement je n'arrive pas à évacuer cette amertume qui me reste collée au fond de la gorge comme un vieux reste de pâtes trop cuites au fond de la casserole quand Groumf cuisine.
Est-ce que cela tient au choix des journalistes : un vieux plouc indécollable d'une chaîne privée notoirement de droite et n'ayant jamais caché son soutien à M. Sarkozy et une directrice coincée de l'information sur une chaîne publique et donc de droite (puisqu'il s'agit là jusqu'à nouvel ordre - on peut rêver - de la position du gouvernement actuel), journalistes qui soit dit en passant avaient très probablement été grassement payés pour se trouver là à faire tapisserie, armés d'un stylo offert par la production, sans doute pour leur donner vaguement l'air sur la brèche, leur permettant de menacer les deux candidats en les pointant dudit instrument comme pour dire "attention, j'ai un stylo et je n'hésiterait pas à m'en servir" ? Sans doute avaient-ils besoin pour plus de crédibilité de ce vibrant rappel de leur profession originelle, parce que de journalisme nous ne vîmes point la queue (ni quoi que ce soit d'autre, d'ailleurs) hier soir. Où étaient-ils les journalistes préstigieux forts de leur expérience quand Mme Royale tournait dans sa mélasse de "dialogues avec les partenaires sociaux" et de "mon avis sera celui des français" ? N'étaient-ils donc pas là pour lui souligner ses imprécisitons ? Où étaient-ils quand M. Sarkozy assénait d'un air sûr (à l'opposé de son interlocutrice) des chiffres fantaisistes, et que "la France a les impôts les plus élevés d'Europe". A quoi sert l'expérience de journalisme politique quand on laisse dire aux candidats ce qu'ils veulent, laissant ainsi le beau rôle à celui qui saura avec le plus d'aplomb asséner les énormités que les français ont envie d'entendre ?(Pour info les danois sont imposés en moyenne 1,5 fois plus que les français) Où est l'esprit critique ? M. Sarkozy est-il de bonne foi quand il affirme que le modèle économique du Royaume-Uni peut fonctionner en France ? Est-il au courant que c'est legèrement incompatible avec sa sacro-sainte hausse des salaires puisque le faible taux de chomage du Royaume Uni correspond à une absence de salaire minimum et qu'ainsi un pauvre type qui cumule deux emplois pour 45 heures hebdomadaires vit tout de même en dessous du seuil de pauvreté ? Et nos deux compères armés de leurs stylos, ça ne les choque pas non plus ? Et Mme Royal, à quoi elle sert si elle laisse son interlocuteur sortir des choses pareilles avec pour toute défense "mais laissez les gens libres à la fin" ?

J'en ai marre. On a le président qu'on mérite et la France et les français méritent un coup de pied au cul, ce qui n'arrivera pas.
Moi je me casse en Nouvelle-Zélande, j'aurai un gouvernement qui me plaît pas, mais au moins je l'aurai choisi pour de vrai, pas comme le guignol qu'on nous imposera dimanche.

6 Tartines de nutella:

At 03 mai, 2007 23:19, Anonymous Nico said...

Tu veux m'aider à chercher mon flingue ?

 
At 04 mai, 2007 09:12, Anonymous Papa said...

Bienvenue au club.

 
At 04 mai, 2007 13:48, Anonymous Hélène said...

Et bien moi, je remercie l'ensemble des chaines, la production, les journalistes et même les deux principaux intéressés car leur mise en scène digne d'un championnat d'échec m'a permis de parfaitement réussir mes oeufs à la coque et la cuisson de mes spaguettis.
2007: l'année de la gastronomie!

 
At 04 mai, 2007 23:04, Blogger Gusgus HC said...

A vrai dire, j'ai pas beaucoup vu les journalistes... je jouais à la Game Boy ! Mais faut demander à Aude, si elle relevait son nez de son repassage de temps en temps...

 
At 07 mai, 2007 20:30, Blogger Aude said...

J'ai repassé pendant deux heures et demi!!! et les motifs des T-shirt de Guillaume étaient beaucoup plus parlant que les journalistes... au moins ils savent lire correctement les thémes ennoncés en début de débat et ils savent également comparer des chiffres "vous avez un peu plus de 3 minutes de temsp de parole à rattraper..." ça, ça fait avancer la France!

 
At 09 mai, 2007 19:30, Anonymous Greg said...

Tout à fait d'accord avec ta juste analyse :)

Sinon, la nouvelle calédonie me dit bien pour cet été !

 

Enregistrer un commentaire

<< Home